Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Nicole RIEUX

 le 26 Décembre 2004, un tsunami d’une violence encore jamais enregistré sur terre dévastait les côtes de l’océan indien.

Ce jour là, j’ai été sidérée de voir à la télévision ces images d’horreur, à cet instant j’ai pris la décision de me rendre au Sri Lanka dans la zone la plus dévastée pour apporter une aide aux enfants. Et maintenant, plusieurs années après, grâce aux dons de généreux donateurs et aux nombreux parrainages en cours, beaucoup d’enfants de Dodanduwa et ses alentours bénéficient d’un soutien scolaire. Je remercie tous ceux qui m’ont accordé leur confiance et qui partagent les valeurs de l’Association Arc-En-Ciel pour le Sri Lanka.

 

A l’occasion de ce triste anniversaire, je veux vous raconter ici l’histoire du train Colombo-Galle appelé le Samudra Devi (Reine de la mer) qui a rencontré la 3ème vague à Telwatta non loin de mon petit village de Dodanduwa.

catastrophe train

Dans la matinée du 26 Décembre 2004, des personnes se préparaient à célébrer une fête. Un train  (rempli de gens qui ont eu un jour de congé) quitte Colombo, la capitale, à environ 07h30, destination  Galle (une station balnéaire sur la rive sud du Sri Lanka), il  prend habituellement deux heures et longe la côte  à quelques centaines de mètres de l’océan . Peu de temps après le ramassage de passagers à Peraliya , près du village de Telwatta , le train est immobilisé par la montée des eaux, la première vague du tsunami avait atteint les rails. Estimant que le train était assez haut pour être en sécurité,  les passagers ont grimpé sur le toit. Environ dix minutes plus tard, une autre vague, beaucoup plus puissante que la première, s’abat  sur le train en poussant les wagons hors des rails. Certains passagers qui n’avaient jamais entendu parler de «tsunami » attendaient de l'aide en sachant que quelque chose de très inhabituel était entrain de se produire. Soudainement, l’eau à l’intérieur des wagons à reculé pour revenir comme une « falaise d’eau ». Cette 3ème vague était beaucoup plus haute et plus rapide que les 2 précédentes, elle a fait exploser les wagons dans tous les sens « comme des jouets » et a projeté en l’air des membres humains !!! Environ 1700 personnes sont mortes, certaines balayées vers la mer (les corps n’ont jamais été retrouvés).
L’épave du « Samudra Devi » reste la pire catastrophe ferroviaire dans le monde.
D’après les statistiques sri-lankaises, le tsunami à fait :

Décédés : 35322

Disparus : 19 000 (environ)

Blessés : 21411

Déplacés: 516150

 

image-tsunami-1.jpg

tsunami-SL-1.jpg

62206-tsunami.jpg

 

  2 ans après le tsunami un Bouddha géant de 18 mètres a été érigé à la mémoire des disparus dont les noms ont été gravés dans la pierre.

 

  memorial buddha statue sri lanka tsunami

 

Ajith Samaranayake, un philosophe sri-lankais, a déclaré:

« l'homme dans le nouveau millénaire, prétendument blindé contre toutes les calamités par sa vision technologique rationnelle et ses philosophies politiques avancées, a été rendu impuissant par la nature ».

 

Arc-en-ciel pour le Sri Lanka

 

 

Espérons  que maintenant la nouvelle technologie mise en place par NOAA saura détecter et analyser  à temps tous mouvements de cette nature !!!

Tsunameter-mooring-system.jpeg

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :